Breaking News

HYGIENE ALIMENTAIRE : Hé !!! Ces bouchers qui nous exposent aux microbes

Dans quelques villes du Burkina, particulièrement à Ouagadougou, les bouchers ne prennent plus soin de la viande qu’ils vendent aux consommateurs. L’essentiel pour eux, c’est de se faire des sous, le reste on s’en fou ! À la sortie des abattoirs frigorifiques, certains bouchers trouvent le plaisir de transporter des tonnes de viande sur des mobylettes sans aucune protection. Autrement dit, elle est laissée  à la poussière et aux multiples microbes. D’autres, utilisent des papiers de ciment pour emballer la viande qu’ils vendent aux clients dans les marchés et yaars ou  aux abords des voies publiques. Il y en a qui laissent poulets et pintades à la merci des mouches et de la poussière. Il s’agit principalement de ceux qui vendent les gallinacés devant  les bars et maquis.  Ce non-respect des bouchers n’est-il pas encouragé par les consommateurs ? Pourquoi le ministère en charge de la Santé aussi laisse faire? Il faut qu’on en parle vraiment ! D’aucuns diront que cette viande qu’on expose à la poussière et aux microbes sera débarrassée de toutes ses saletés une fois passée à la cuisson. Mais ils sont combien de consommateurs qui prennent le soin de bien cuire la viande avant de la consommer ? Et puis, force est de reconnaître que ce ne sont pas tous les microbes qu’on peut détruire à la cuisson. Du reste, que dire de la conservation de ces gallinacés qui laisse à désirer car ne tardant pas à se décomposer. En tout cas, on en parle et il faut que des mesures d’hygiène soient prises et même renforcées pour qu’il y ait des changements de comportements aussi bien chez les consommateurs que chez les vendeurs.

 

Valérie TIANHOUN

Check Also

VIH: Un vaccin expérimental donne des résultats « encourageants »

    Une étude à un stade encore préliminaire sur un vaccin contre le VIH …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *