Breaking News

PALUDISME  : Faire face au serial killer !  

AVANT-PROPOSLa saison pluvieuse est celle propice à certaines maladies, notamment le paludisme qui fait des ravages chaque année au sein de la population. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), cette maladie provoquée par des parasites, précisément le « plasmodium », fait un million de victimes par an dans le monde. Environ 40% de la population mondiale est exposée à la maladie et 500 millions de cas cliniques sont observés chaque année. Nous sommes là face à un serial killer d’autant plus que c’est une maladie infectieuse potentiellement mortelle due à plusieurs espèces de parasites comme indiqué plus haut. Le parasite est transmis à l’homme par la piqûre de moustiques infectés. Nul besoin de rappeler que notre cadre de vie est habituellement envahi par une nuée de moustiques pendant la saison hivernale. Alors, en cette période de pluie, la population burkinabè est appelée à plus de vigilance et à adopter des mesures de prévention appropriées pour éviter d’être touchée par cette maladie. Garder les lieux sains et secs ; éviter de jeter les eaux sales dans les concessions ou devant les lieux d’habitation ; éloigner les poubelles des cours d’habitation ; voilà, entre autres, des pratiques recommandées. L’une des mesures de précaution très importante est l’utilisation de moustiquaires imprégnées. Alors, chacun à cette période de moustiques, est appelé à dormir sous une moustiquaire imprégnée pour éviter de se faire piquer par des moustiques. A défaut, il faut pulvériser toute la maison le soir avant de dormir et utiliser les pommades anti-moustiques dans la journée. Selon l’Institut Pasteur, l’Afrique est, de loin, le continent le plus touché avec 90% des cas de paludisme recensés dans ses zones tropicales. Selon toujours cet Institut, les premiers symptômes du paludisme sont souvent peu alarmants, mais la maladie peut être mortelle si son traitement est retardé. Ainsi, en cas de fièvre même légère, de nausées, de maux de tête, de courbatures ou de fatigue, un médecin doit être consulté en urgence.

 

Valérie TIANHOUN

 

 

Check Also

GREFFES D’ORGANES : Des porcs génétiquement modifiés pour être donneurs d’organes

Une équipe scientifique internationale est parvenue à modifier génétiquement des porcelets pour que leurs organes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *